Numéros à appeler en cas de situation d’urgence :
15 → S.A.M.U. : besoin médical urgent, malaise, coma, hémorragie, douleur thoracique, difficultés ou arrêt respiratoires, brûlure, intoxication, ...
17 → Police secours : violences, agression, vol à l’arraché, cambriolage, ...
18 → Sapeurs-pompiers : incendie, fuite de gaz, risque d’effondrement, ensevelissement, électrocution, accident de la route, ...
112 → N° d'appel d'urgence européen : toute urgence nécessitant une ambulance, les services d’incendie ou la police dans un pays de la CEE.
114 → N° d'urgence national pour les personnes sourdes et malentendantesuniquement par SMS ou FAX pour toute personne sourde ou malentendante, victime ou témoin d’une situation d’urgence.

Pour faciliter et accélérer le traitement de votre appel, pensez à préciser ces 3 points : qui je suis ? (Vous êtes victime ou témoin, et donner un numéro de téléphone sur lequel vous restez joignable), où je suis ? (adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir), pourquoi j’appelle ? (les motifs de votre appel


Le Fil

 illustration_fil_des_evenements  

Cette rubrique intitulée le "Fil" vous fait découvrir l'ensemble des
événements organisés par l'équipe municipale. Vous trouverez ci
dessous notre dernière actualité.

Pour les évènements antérieurs, veuillez en premier lieu
cliquer en bas de page sur l'année de référence recherchée.

 

Novembre 2017 : Devoir de mémoire accompli
Extrait article DNA
Malgré le très mauvais temps qui régnait sur le cimetière d’Ernolsheim, la municipalité n’a pas failli et a rendu hommage à ses morts.
Ainsi devant une assemblée réduite, Alfred Ingweiler, maire, accompagné de ses adjoints Michèle Parisot-Muller et François Schnell ont déposé une gerbe devant le monument aux morts sous l’œil attentif du maire honoraire Robert Zimmermann, des membres du conseil municipal, de la pasteure Carole Ebersold et de présidents des associations locales ou de leurs représentants.
Comme l’année dernière, l’accompagnement musical officiel a été assuré par Frédéric Weiss, directeur de la musique, et Pierrick Aron, tous deux membres de la batterie-fanfare locale.
« Vous savez ce qui nous réunit aujourd’hui. Vous savez ce que nous devons à ceux qui sont morts pour notre liberté. Vous savez combien il est important de se rappeler, de rappeler, et ainsi faire notre devoir de mémoire. Je vous remercie pour votre présence malgré le mauvais temps. Vous avez fait votre devoir », a déclaré le maire.
Puis il a lu le message de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées. Tout le monde s’est ensuite retrouvé à la mairie pour partager le pot de l’amitié.171114_ceremonie_11_novembreLes élus locaux devant le monument aux morts. Photo DNA

 
   
Logo_fil_annee_2017  
   
Logo_fil_annee_2016  
   
Logo_fil_annee_2015  


|Haut de page|